Bienvenue sur la page cornique!

Page de titre   :   Home

Le cornique est la langue des Cornouailles. On la trouve dans les documents historiques de la langue. Dedans il y a le moyen-cornique (jusqu'à 1500 ap J.-C.) et le cornique moderne (après 1500). Le gallois et le breton sont les langues les plus proches du cornique. Les trois langues composent le rameau britannique de la famille celtique, bien que l'on croie maintenant que l'origine du breton est essentiellement le gaulois. Cependant, ces trois langues ont beaucoup de traits en commun parce qu'elles n'étaient que des dialectes de la même langue il y a 1500 ans.

Le cornique a décédé comme la langue parlée des Cornouailles au début du dix-neuvième siècle mais on a recommencé à la parler au début du vingtième siècle quand Henry Jenner a publié son livre de grammaire cornique en 1904. On la parle toujours: il y a peut-être deux mille personnes dans les Cornouailles qui comprennent la langue, bien que beaucoup moins ne la parlent.

Le cornique est une langue difficile. Il a beaucoup de formes verbales et leur application est souvent complexe. Bien sûr, ces complexités permettent d'exprimer des nuances et des subtilités. L'orthographe est aussi difficile, bien que la phonologie qu'elle exprime soit toute simple.

Malheureusement il n'y a pas beaucoup de littérature en cornique. Au seizième siècle l'anglais a remplacé le cornique dans la plus grande partie des Cornouailles et la tradition littéraire n'a pas survécu aux politiques du gouvernement anglais qui avaient pour but la defense de l'Angleterre contre les menaces d'invasion espagnole et française pendant la Contre-Réforme.

La littérature cornique se compose de sept oeuvres:

  1. La charte (quartorzième siecle)

  2. La Passion (quinzième siècle)

  3. Ordinalia (quinzième siècle)

  4. beunans meriasek (1504)

  5. Les homélies de Tregear (1555-1559)

  6. La création du monde (1611)

  7. chei a horr (circa 1660)

Il y a aussi d'autres pièces courtes de la période 1690-1734.

La version de la langue que l'on emploie dans la plupart de ces pages est la langue de Tregear. On emploie l'orthographe et la grammaire que l'on trouve dans ces homélies. La langue dans la plupart d'autres oeuvres corniques est poétique mais il y a aussi quelques pièces courtes écrites en le dialecte de Penwith et Kerrier à l'ouest des Cornouailles.

Si vous voulez poser des questions sur le cornique, voici l'adresse: infoatkernowekdotcom


Page de titre   :   Home

in English   :   in Kernowek/Kernewek   :   auf Deutsch   :   in italiano   :   Home


The Cornish Language: an Kernowek or an Kernewek.

Web design, search engine optimisation and marketing by Broadband Media   ·   Web hosting by Netramp
©1997-2015 Penglase.com All rights reserved. The individual site contents are the property of Kernowek.com